Devenir Bénévole

L'AFEV Lille métropole a besoin de toi !

Affiche

Tu es étudiant, tu as envie d’être utile et de venir en aide à un jeune qui en a besoin ? L'Afev propose à des étudiants plein de bonne volonté de rencontrer un jeune pour venir l'aider 2h par semaine !


Rejoindre l’Afev,  c’est  faire le choix de s’impliquer pour bâtir une société plus solidaire !
Premier réseau d’étudiants solidaires dans les quartiers populaires, chaque année l’Afev mobilise près de 8 000 étudiants bénévoles dans toute la France.

Depuis 24 ans, 134 000 étudiants bénévoles se sont investis pour aider et redonner confiance à des enfants et des jeunes en difficulté dans leur parcours.

Aujourd’hui, grâce à la diversité de ses terrains d’engagement destinés aux jeunes, l’Afev est une véritable plateforme d’engagement solidaire pour la jeunesse.
En plus d'accompagner dans les quartiers Lillois, Tourquenois et Roubaisiens, l'AFEV intervient également dans les foyers d'accueil pour mineurs !



Devenir bénévole !
 

Être bénévole c’est quoi ?

Le rôle principal de l’étudiant est d’aider l’enfant/le jeune qu’il accompagne à s’épanouir et lui transmettre des outils pour appréhender au mieux l’école. L’accompagnement à la scolarité implique  2 aspects : l’aide aux devoirs et l’ouverture culturelle.


L'idée est que tu puisses passer du temps avec un jeune pour qu'il rencontre quelqu'un d'extérieur à son quotidien, que tu l'écoutes et que tu programmes avec lui des activités en fonctions de ses besoins et de vos envies à tous les deux !


 Témoignages

Davy, 22 ans.

« J’avais envie d’agir, de faire bouger le monde. Mon monde personnel, et celui qu’on partage. Ce que j’aime, c’est donner. Je viens d’un quartier populaire ; quand je vois les mecs de mon âge galérer, et les mômes prendre le même chemin… Actuellement, j’accompagne un ado de 12 ans. Je lui apprends à faire un CV et une lettre de motivation, je lui fais découvrir mon univers, je l’emmène au musée, au ciné. Auparavant, il n’était jamais sorti de son quartier. Mon objectif est de m’adapter à ses envies pour l’inciter à s’ouvrir, lui donner les outils pour concrétiser ses projets et devenir plus autonome. »

Samira, 18 ans.

"Aux futurs étudiants bénévoles de l’afev. J’accompagne une adolescente qui est en 4ème dans le quartier de Pontanézen à Brest. Je pense que cet accompagnement a surtout été utile afin que les liens familiaux se retissent entre ses parents, qu’elle retourne vers le système scolaire en appréciant à nouveau d’y retourner, mais aussi avec les profs. Je pense que tout cet entourage lui a permis de reprendre en partie confiance en elle. Si cette situation vous touche, engagez-vous !"

Pierrick, 22 ans.

« Il y a 4 ans, l’Afev a toqué à la porte de ma fac. Je venais de débarquer à Paris, je cherchais à rencontrer du monde et découvrir d’autres facettes de la ville. Comme beaucoup, j’avais pas mal de clichés sur la région ! J’ai commencé par accompagner un gamin du 19° arrondissement. Il venait d’arriver en France ; son enthousiasme a ouvert mon regard sur mon propre pays ! Dans ce quartier, j’ai aussi découvert une solidarité, un lien social que je croyais perdu.

Nous devons tous nous mobiliser autour des problèmes de notre système éducatif. 20% d’une classe d’âge sans qualifications, c’est anormal ! C’est de notre génération qu’il s’agit, à nous de nous impliquer pour ne pas en laisser une partie sur le bas-côté. »


Témoignages recueillis par Réjane Ereau, Respect Mag.

4 votes. Moyenne 4.25 sur 5.

Les commentaires sont clôturés

×