L'AFEV c'est quoi ?

Qui sommes-nous?

 Fb front 851x315 2

L’AFEV, premier réseau d’étudiants solidaires intervenant dans les quartiers populaires, est une association nationale née en 1991 sur la base d’un constat, celui des inégalités dans les quartiers populaires et d’une conviction, celle que la jeunesse a envie de s’engager. 


L’AFEV, créateur de lien solidaire depuis 1992.

L’AFEV mène, depuis sa création, une action d’accompagnement individuel de jeunes dans les quartiers populaires. Cet accompagnement repose sur un principe simple, deux heures par semaine, tout au long de l’année scolaire, un étudiant bénévole intervient auprès d’un enfant ou d’un jeune (de 5 à 18 ans) rencontrant des difficultés dans son parcours. 
De l’accompagnement vers la lecture (autour de lecture de livre et de visite à bibliothèque) à l’accompagnement vers l’orientation, (autour de la connaissance des filières professionnelles et des possibilités de poursuite d’étude), chaque accompagnant s’adapte à la réalité de l’enfant. Cette action, grâce au lien humain et solidaire qu’il crée, contribue à aider, 
redonner confiance et offrir une ouverture culturelle à des milliers d’enfants et des jeunes.

L’AFEV est aujourd’hui présente dans 350 quartiers populaires. 7 000 étudiants bénévoles accompagnent chaque année 7 000 enfants et jeunes. L’AFEV est devenue le premier réseau d’engagement solidaire dans les quartiers populaires. Depuis 1992, l’Afev a permis la réalisation de 7,2 millions d’heures de bénévolat.

L’AFEV, une plateforme d’engagement solidaire au service des quartiers populaires.

L'AFEV a développé en 2006, au côté du bénévolat deux heures par semaine, d'autres formes d'engagement dans les quartiers : missions de volontariat (400 jeunes en service civique en 2011), « Kolocation à projets solidaires » (à chaque colocation correspond un projet solidaire dans le quartier où elle se trouve), « accompagnement de projets collectifs de collégiens », etc.

Grâce à ces nouveaux espaces d’engagement, l’AFEV peut diversifier les actions qu’elle mène dans les quartiers et intervenir sur d’autres aspects de la vie du quartier : climat scolaire dans les écoles, isolement des familles, délitement du lien social, etc.

Depuis 2008, elle complète son action de terrain par 
un travail de plaidoyer en menant des campagnes de sensibilisation auprès du grand public : Journée de Refus de l’Échec ScolaireObservatoire de la Jeunesse SolidaireResponsabilité Sociétale des Universités
 

3 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Les commentaires sont clôturés

×